AP Malibu

LOS ANGELES — Les commerces de Malibu, en Californie, ne pourront plus donner aux clients des ustensiles et des pailles en plastique à compter du 1er juin.

Le conseil municipal de la ville célèbre pour ses plages a adopté un règlement pour proscrire ces produits, en soulignant la nécessité de garder les plages propres et de protéger l’environnement.

La Ville avait précédemment banni les sacs de plastique et la styromousse, dans le cadre de sa stratégie visant à éliminer tous les objets en plastique à usage unique.

Les entreprises de Malibu devront donner à leurs clients des ustensiles ou des pailles en papier, en bois ou en bambou.

La ville a fourni une boîte de pailles en papier aux entreprises pour les aider à amorcer leur transition en vue de l’entrée en vigueur du règlement.

Malibu est l’une des premières villes américaines à prendre cette mesure draconienne pour éliminer le plastique.

«C’est la bonne chose à faire, a déclaré la conseillère municipale Laura Rosenthal. Si les gens pouvaient voir tout le plastique que nous trouvons sur une base quotidienne, je crois que tout le monde appuierait cette interdiction.»

Le maire Rick Mullen a affirmé que sa ville était engagée à garder ses plages propres, puisqu’elles «représentent une partie centrale de la vie à Malibu».

Les villes de Manhattan Beach, près de Los Angeles, et de Santa Cruz, dans le centre de la Californie, ont elles aussi interdit le plastique jetable.

Un projet de loi qui est en moment à l’étude en Californie empêcherait aussi les restaurants de fournir des pailles de plastique, sauf si les clients en demandent. Il doit encore être adopté par les deux chambres de l’État.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!