Matt Sayles Matt Sayles / The Associated Press

LOS ANGELES — L’actrice porno Stormy Daniels poursuit le président Donald Trump et veut qu’un juge de la Californie invalide une clause de confidentialité qu’elle a signée quelques jours avant l’élection présidentielle de 2016.

La poursuite, déposée mardi à Los Angeles, allègue que l’accord est «vide et sans conséquence» étant donné que M. Trump ne l’a pas signé personnellement.

Stormy Daniels, dont le véritable nom est Stephanie Clifford, a soutenu avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump pour ensuite maintenir pendant un an des liens platoniques. Elle a, par l’entremise d’un avocat, nié l’existence d’une relation extraconjugale.

L’avocat de M. Trump, Michael Cohen, a déjà dit qu’il avait versé 130 000 $ à l’actrice porno de ses fonds personnels dans le cadre de l’accord. Il a réfuté qu’il y ait eu relation extraconjugale.

La poursuite allègue aussi que Me Cohen a tenté d’intimider Mme Clifford pour qu’elle garde le silence.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!