Getty Images/iStockphoto

BUCAREST, Roumanie — Les forces de l’ordre allemandes et roumaines ont procédé à des perquisitions qui ont mené au démantèlement d’un réseau de traite de personnes qui compterait parmi les plus importants du genre en Europe.

Les policiers ont notamment visité des résidences privées et des hôtels.

Des procureurs roumains responsables de la lutte au crime organisé et au terrorisme ont dit que 12 perquisitions ont été menées mercredi dans l’ouest du pays.

Un communiqué explique que le réseau confiait les migrants à des guides d’origine arabe qui les faisaient passer par la Turquie, la Bulgarie, la Serbie, la Roumanie, la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne. Chaque migrant versait entre 4000 et 5000 euros aux passeurs.

Des responsables allemands et l’agence policière Europol ont participé à l’enquête. Certains suspects seraient membres d’un «vaste réseau européen».

Les procureurs ont expliqué que les migrants entraient illégalement en Roumanie depuis la Serbie, avant d’être conduits vers la Hongrie et éventuellement l’Allemagne.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!