AP Le chef de la police d'Austin, Brian Manley

ROUND ROCK, Texas — L’homme qui aurait perpétré une série d’attentats à la bombe dans la région d’Austin, au Texas, au cours des dernières semaines a perdu la vie lors d’un affrontement avec la police tôt mercredi.

Une source a confié à l’Associated Press, sous le couvert de l’anonymat, que le suspect se nomme Mark Anthony Conditt. On ne sait rien de ses motivations ni s’il a agi seul.

La police avait apparemment identifié l’individu au cours des dernières heures. Son véhicule avait été repéré à un hôtel de Round Rock, en banlieue d’Austin.

Les policiers attendaient l’arrivée d’experts balistiques quand l’homme est parti en voiture. Les policiers l’ont poursuivi et le véhicule est éventuellement tombé dans un fossé. Quand les hommes de l’escouade tactique se sont approchés, le suspect a fait exploser une bombe qu’il avait avec lui, dans le véhicule, a dit le chef de la police d’Austin, Brian Manley.

Un policier a été projeté au sol par l’explosion et un autre a ouvert le feu.

Le maire de Pflugerville, une banlieue d’Austin, a dit que Conditt habitait à deux maisons de chez lui. Un autre résidant a décrit une activité policière intense de plusieurs heures, entre mardi soir et mercredi matin, autour d’une «maison étrange», un peu délabrée, «où plusieurs personnes allaient et venaient».

Quatre colis piégés ont explosé dans la région d’Austin depuis le 2 mars, faisant deux morts et quatre blessés. Un cinquième colis piégé a explosé mardi dans un centre de distribution du messager FedEx, près de San Antonio.

La police fédérale américaine a prévenu que tous les colis piégés n’ont pas nécessairement été retrouvés.

Le président Donald Trump a félicité les forces de l’ordre sur Twitter.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!