AP Carles Puigdemont

BARCELONE, Espagne — Des centaines de milliers de Catalans ont envahi dimanche le centre-ville de Barcelone pour réclamer la libération de plusieurs leaders indépendantistes toujours détenus en attendant leur procès.

Ils ont défilé derrière une large bannière sur laquelle on pouvait lire «Pour les droits et les libertés, pour la démocratie et l’unité, nous voulons qu’ils retournent chez eux!».

Plusieurs manifestants ont brandi le drapeau catalan.

Le rassemblement était organisé par des groupes indépendantiste, l’Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium, dont les présidents figurent parmi les neuf prisonniers qui attendent leur procès pour leur rôle dans de la tentative de sécession de l’an dernier.

Les chapitres régionaux des deux plus importants syndicats du pays ainsi que d’autres groupes de la société civile ont appuyé la manifestation malgré les plaintes de certains membres anti-indépendantistes.

La police de Barcelone a estimé le nombre de manifestants à 315 000.

«La majorité des Catalans, indépendamment de leur position politique, s’entendent pour dire que la détention n’est pas justifiée, a déclaré le secrétaire général de l’UGT régionale, Camil Ros. Ce que les syndicats veulent, c’est un dialogue.»

Défiant les tribunaux espagnols, les indépendantistes ont organisé un référendum en octobre qu’ils ont remporté. La déclaration d’indépendance unilatérale subséquente a entraîné une forte répression par les autorités du pays.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!