AP Photo/Richard Vogel

WASHINGTON — L’administration Trump a arrêté 27 pour cent plus d’immigrants illégaux en vue de les expulser du pays entre les mois d’octobre et de mars que durant la même période un an plus tôt.

Il s’agit de la plus récente preuve que la Maison-Blanche s’attaque intensivement à ceux qui résident clandestinement en sol américain.

Les services d’immigration et de douane des États-Unis ont effectué 79 286 arrestations d’octobre à mars, par rapport à 63 623 au cours de la même période l’année précédente.

Les données révèlent également que les personnes sans antécédents criminels se font de plus en plus attraper.

Les criminels ayant été condamnés représentaient 21 pour cent des arrestations d’immigrants d’octobre à mars, comparativement à 34 pour cent un an plus tôt.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!