AP Emmanuel Macron

PARIS — Deux agents à la retraite des services secrets en France sont soupçonnés de trahison en ayant fourni à une puissance étrangère inconnue des informations susceptibles de mettre en cause la sécurité de l’État.

Dans un communiqué, le ministère français de la Défense confirme que deux anciens agents de la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) ont été mis en examen.

Des médias d’information affirment qu’ils ont été arrêtés en décembre dernier et qu’ils sont détenus depuis. L’un d’eux a déjà été basé à Pékin, selon certaines de ces sources médiatiques.

L’identité de la puissance étrangère soupçonnée n’a toutefois pas été divulguée par la ministre des Armées, Florence Parly.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!