BERLIN — Les partisans du parti nationaliste Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont manifesté, dimanche, dans le centre de Berlin contre le gouvernement de la chancelière Angela Merkel en présence de nombreux policiers qui les ont maintenus à l’écart d’une série de contre-manifestations.

Selon les autorités, plus de 5000 personnes ont pris part au rassemblement orchestré par la formation politique anti-immigration alors que plusieurs contre-manifestations organisées contre l’extrême droite ont attiré plus de 25 000 protestataires au total.

La manifestation de l’AfD s’est amorcée avec des drapeaux allemands, des pancartes où l’on pouvait notamment lire «Non à l’islam en Allemagne» et des slogans comme «Merkel doit démissionner» devant la gare centrale de Berlin.

Les partisans ont marché jusqu’à la porte de Brandebourg. De l’autre côté du monument, leurs opposants scandaient «Dehors les nazis!». Certains détracteurs de l’AfD ont manifesté en bateau sur la rivière Spree, tout près de la gare.

Les contre-manifestations avaient été organisées par une grande variété de groupes, dont des artistes et une coalition de discothèques berlinoises espérant enterrer l’AfD en faisant jouer de la musique techno.

Environ 2000 policiers étaient sur place. Le rassemblement s’est terminé sans incident.

Tablant sur une rhétorique anti-immigration et anti-gouvernement, l’AfD a remporté 12,6 pour cent des voix et fait son entrée au parlement national l’an dernier. Il est devenu le plus important des quatre partis d’opposition après que les deux plus grandes formations politiques du pays eurent finalement accepté de former une coalition centriste placée sous la gouverne de Mme Merkel.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!