AFP

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït ont accordé une aide de 2,5G$US (3,3G$) à la Jordanie, qui traverse une grave crise économique et sociale, a annoncé dimanche l’agence de presse saoudienne.

«À la lumière des liens fraternels étroits, il a été décidé que les trois pays fourniront une aide économique à la Jordanie», a indiqué l’agence SPA.

L’enveloppe, annoncée à l’occasion du sommet des quatre pays dans la ville de La Mecque, comprend un acompte versé à la banque centrale de Jordanie, une garantie de la Banque mondiale, un soutien budgétaire sur cinq ans et le financement de projets de développement.

La rencontre s’est déroulée à l’invitation du roi d’Arabie Salmane et en présence du roi Abdallah II de Jordanie.

La Jordanie, engagée auprès du Fonds monétaire international (FMI) à mener des réformes structurelles en échange d’un prêt de plusieurs centaines de millions de dollars, vient d’être secouée pendant une semaine par de vastes manifestations contre des hausses de prix à répétition et contre un projet de loi fiscale.

Le mouvement de protestation populaire a conduit à la démission du premier ministre. Pour calmer la grogne populaire, son successeur, qui doit encore former un gouvernement, a décidé de retirer le projet de loi controversé.

L’accueil de centaines de milliers de Syriens ayant fui la guerre pèse lourdement sur les finances publiques et Amman appelle régulièrement la communauté internationale à une aide plus substantielle dans ce dossier.

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a annoncé hier une nouvelle aide de 20M€ (30,5M$) à la Jordanie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!