Koen van Weel/ePa Les parachutistes sautent pour commémorer la fameuse bataille.

Une commémoration de guerre honore ses morts
Plus de 1 100 soldats de Hollande, de Belgique, du Royaume-Uni, du Canada, d’Allemagne et des États-Unis ont sauté en parachute au-dessus de Ginkel Heath aux Pays-Bas. Le saut en parachute annuel servait à commémorer la bataille de Arnhem de la Seconde Guerre mondiale, une tentative importante des Alliés pour traverser le fleure du Rhin.


M. van der Laan ajoute que les préparations sont déjà en branle pour souligner le 70e anniversaire de l’événement, qui aura lieu dans deux ans. Les hauts membres des familles royales britanniques et hollandaises y seront attendus.

Le corps d’un soldat retrouvé avant les cérémonies
La Commémoration de cette année était d’autant plus importante avec la découverte du corps d’un parachutiste britannique, près de 68 ans après sa mort au combat. La dépouille a été trouvée avec un détecteur de métal. Deux grenades étaient proches du militaire défunt.

La bataille en détails

  • But. Prendre le contrôle des principaux ponts hollandais des rivières Mass, Waal et le Rhin, pour faciliter le passage des Alliés au nord de l’Allemagne.
  • Échec. Les Britanniques ont atterri trop loin des ponts et ont été attaqués par les Panzers allemands. Il faudra attendre quatre mois pour que les Alliés traversent de nouveau le Rhin et s’emparent du cœur industriel allemand.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!