AP

Les autorités mexicaines ont annoncé avoir ouvert samedi leur frontière à des femmes et enfants faisant partie de la «caravane» de milliers de migrants, majoritairement honduriens, qui attendent sur un pont frontalier avec le Guatemala, dans l’espoir de gagner les États-Unis.

L’ambassadeur du Mexique au Guatemala, Luis Manuel Lopez, a précisé à l’AFP que ces migrants allaient être enregistrés par les services migratoires mexicains, puis emmenés dans un lieu d’hébergement à Tapachula, à quelque 40 km de Ciudad Hidalgo, dans le centre du Mexique.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!