AP

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré samedi le président Muhammadu Buhari qui a condamné les tueries.

«Le président Muhammadu Buhari a condamné les dernières violences intercommunautaires à Kasuwan Magani, dans l’État de Kaduna qui a fait 55 morts» à la suite d’une dispute sur un marché jeudi, a affirmé la présidence dans un communiqué.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!