AP Donald Trump

Le président américain Donald Trump a accusé vendredi les médias «Fake News» d’engendrer la «violence» aux États-Unis, un peu moins d’une semaine après la pire tuerie antisémite jamais perpétrée dans le pays, à Pittsburgh.

«Vous engendrez la violence avec vos questions», a affirmé M. Trump à une journaliste qui lui demandait si sa rhétorique avait pu contribuer au climat actuel aux États-Unis.

«Nombre de journalistes engendrent la violence en n’écrivant pas la vérité (…) Les médias Fake News engendrent la violence», a-t-il ajouté depuis les jardins de la Maison Blanche avant de partir pour un meeting de campagne en Virginie occidentale.

«Si les médias écrivaient de façon impartiale et exacte, il y aurait beaucoup moins de violence dans notre pays», a-t-il encore dit.

Le 45e président des États-Unis accuse régulièrement ceux qu’il qualifie de «médias Fake News» d’être les «ennemis du peuple».

«Il y a une grande colère dans notre pays liée au traitement erroné, et souvent malhonnête, de l’information», avait-il lancé fin octobre.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!