The Associated Press

Une importante opération policière engageant le RAID est en cours jeudi après-midi dans le quartier du Neudorf à Strasbourg où la trace de Chérif Chekatt, le tireur de l’attentat du marché de Noël, s’était perdue deux jours plus tôt, a constaté un journaliste de l’AFP. Une cinquième personne a été placée en garde à vue, selon le parquet de Paris.

Des policiers lourdement armés et protégés par des boucliers progressent groupés, pénétrant dans des maisons, armes automatiques au poing rue d’Epinal.

«Il  s’agit d’une levée de doute comme il y en a eu plusieurs depuis 36 heures. Cela n’est pas un signalement et cela ne veut rien annoncer, laissons l’enquête se poursuivre», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, devant le Sénat.

«Ils font des levées de doute sur plusieurs endroits. Pour l’instant, rien ne dit que la personne qu’on recherche se trouve à cet endroit-là», a confirmé une source policière interrogée par l’AFP.

Selon une autre source policière, cette opération est conduite dans le cadre de l’enquête, mais n’a pas pour objectif immédiat l’interpellation du suspect.

De nombreux véhicules de police ont été disposés en travers des rues du quartier pour bloquer la circulation. Les passants et les journalistes présents ont été invités à quitter les lieux, bouclés par les forces de l’ordre.

Chérif Chekatt avait pris un taxi pour se rendre dans le quartier du Neudorf après la fusillade de mardi. Des échanges de coups de feu avaient alors eu lieu avec la police, qui avait ensuite perdu sa trace.

Cinq personnes en garde à vue
Une cinquième personne de l’entourage de Chérif Chekatt, le tireur présumé de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg, a été placée en garde à vue jeudi, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Cet homme est issu de l’entourage du suspect toujours en fuite, mais ne fait pas partie de sa famille, a précisé cette source. Il a été placé en garde à vue à Strasbourg en fin de matinée.

Les parents de Chérif Chekatt et deux de ses frères avaient déjà été placés en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi. Ils l’étaient toujours jeudi en fin d’après-midi, selon le parquet.

Par ailleurs, une importante opération policière engageant le Raid a eu lieu dans l’après-midi dans le quartier du Neudorf à Strasbourg. Elle était sur le point d’être levée avant 17h00.

Selon une autre source policière, cette opération était conduite dans le cadre de l’enquête, mais n’avait pas pour objectif immédiat l’interpellation du suspect.

Chérif Chekatt avait pris un taxi pour se rendre dans le quartier du Neudorf après la fusillade de mardi. Des échanges de coups de feu avaient alors eu lieu avec la police, qui avait ensuite perdu sa trace.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!