FORT BRAGG, États-Unis – Un militaire de l’Armée américaine doit revenir en cour martiale ce mardi, en Caroline du Nord, afin de faire face à de graves accusations de crimes sexuels.

Le brigadier général Jeffrey Sinclair se présente devant un juge militaire pour assister à des représentations juridiques qui précéderont le procès qu’il devra subir, probablement à partir du 25 juin prochain.

Le brigadier général Sinclair est notamment accusé d’adultère, de sodomie, de grossière indécence et d’avoir refusé de suivre les ordres. L’homme marié qui est père de deux enfants est passible de l’emprisonnement à perpétuité.

L’accusation la plus grave implique une capitaine de l’armée américaine qui était sous les ordres du brigadier général Sinclair en Irak et en Afghanistan. Il a déjà admis avoir eu une liaison amoureuse avec elle.

L’an dernier, cette femme a affirmé que le brigadier général Sinclair l’avait menacée de mort et l’avait forcée deux fois à lui pratiquer une fellation après qu’ils se soient disputés.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!