RANGOON, Myanmar – Quelques navires surchargés de passagers qui tentaient de fuir l’approche d’un cyclone, mardi, en Birmanie, ont fait naufrage, provoquant la disparition de plusieurs dizaines de personnes.

Selon les autorités, ces navires transportaient plus de 100 personnes au total, des Musulmans. Un décompte rapporté par les Nations unies (ONU) ne rapporte que 42 survivants jusqu’ici.

Les Mususlmans provenaient de l’État de Rakhine. Or, lundi, le gouvernement birman avait ordonné l’évacuation de camps de fortune abritant des milliers de personnes chassées de leur foyer par des violences religieuses l’an dernier en prévision de l’arrivée imminente du cyclone.

Les Nations Unies estiment que près de 70 000 personnes ayant fui les violences religieuses se sont installées dans des zones situées près de la côte et donc plus susceptibles d’être inondées.

Il semble qu’un navire en remorquait d’autres lorsqu’il a heurté un récif, provoquant le chavirement de tous les navires.

Le cyclone Mahasen doit frapper le Bangladesh jeudi ou vendredi. Les fortes pluies pourraient causer des glissements de terrain et des inondations en Birmanie.

En 2008, le cyclone Nargis avait tué plus de 130 000 Birmans.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!