Schalk van Zuydam Nelson Mandela.

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud – L’état de santé de Nelson Mandela s’est de nouveau détérioré. L’ex-président de l’Afrique du sud et champion de la lutte anti-apartheid serait dans un état critique, a annoncé la présidence du pays, dimanche.

La présidence n’a pas donné de plus amples détails sur l’état de santé de M. Mandela, se contentant d’indiquer que l’homme serait tombé dans un état critique au cours des dernières 24 heures.

Le président Jacob Zuma a rencontré la femme de M. Mandela, Graça Machel, et le vice-président de l’ANC, Cyril Ramaphosa, pour discuter de la situation.

La présidence sud-africaine a publié un communiqué pour indiquer que «les docteurs font tout ce qu’ils peuvent pour améliorer l’état de santé (de Nelson Mandela)».

«Il est entre de bonnes mains», a-t-on ajouté.

Nelson Mandela, âgé de 94 ans, est hospitalisé depuis le début du mois de juin en raison d’une infection respiratoire récurrente.

Dans ce communiqué, M. Zuba a aussi parlé de l’aveu par le gouvernement sud-africain des ennuis de moteur éprouvés par l’ambulance ayant transporté M. Mandela à l’hôpital, il y a deux semaines. M. Mandela est finalement arrivé à l’hôpital dans un autre véhicule.

M. Zuba a déclaré qu’il y avait sept médecins dans le convoi et que la situation avait été sous contrôle pendant tout le trajet. Il a ajouté qu’il était faux de dire que M. Mandela avait souffert d’une crise cardiaque.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus