NEW YORK, États-Unis – Dominique Strauss-Kahn devrait savoir avant midi, mardi, si la procédure intentée au civil par Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui l’accuse d’avoir tenté de la violer en mai dernier, à New York, va se poursuivre ou non.

La décision du juge new-yorkais Douglas McKeon qui doit se prononcer sur l’immunité diplomatique de l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) sera dévoilée sur l’Internet.

L’été dernier, la justice américaine a abandonné les poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn, en raison des doutes sur la crédibilité de son accusatrice, femme de chambre à l’hôtel Sofitel du quartier Manhattan. Celle-ci affirme que l’ancien ministre l’a agressée sexuellement dans sa chambre le 14 mai dernier. Après l’abandon des poursuites pénales, Nafissatou Diallo a porté plainte au civil devant un tribunal du Bronx.

Un juge doit dire si cette plainte est recevable ou non, alors que la défense de Dominique Strauss-Kahn fait valoir qu’il bénéficiait à l’époque de l’immunité diplomatique. Les avocats de Nafissatou Diallo le contestent, arguant que son déplacement à New York était d’ordre privé.

Dominique Strauss-Kahn a dû démissionner peu après de son poste au FMI et tirer un trait sur ses ambitions présidentielles en France à quelques semaines des élections primaires socialistes.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!