TORONTO – À mi-parcours, un avion de la compagnie Air Canada a dû rebrousser chemin en raison d’une odeur de brûlé à bord, alors qu’il survolait l’Arctique, dans la nuit de lundi.

L’appareil, un Boeing 767, avait quitté l’aéroport de Calgary en soirée et devait se rendre à Londres, dans un vol d’une durée de 8 heures 30 minutes.

Soudainement, alors qu’il s’approchait du Groenland et après plusieurs heures de vol, l’avion a rebroussé chemin. Il s’est finalement posé à Toronto et les passagers ont pris un autre avion.

Pendant la nuit, un porte-parole du commandement américain de la défense aérienne chargé de l’Amérique du Nord (NORAD) avait confirmé à La Presse Canadienne qu’aucune escorte n’avait été demandée pour l’appareil.

Toujours dimanche, deux avions de la compagnie ontarienne Porter ont dû atterrir d’urgence, un à Toronto et l’autre aux Etats-Unis. Dans les deux cas, l’opération est devenue nécessaire pour cause de fumée dans la cabine.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!