MOSCOU – L’agence antiterroriste russe affirme que ses forces dans le Caucase du Nord ont tué huit militants qui avaient juré fidélité au groupe armé État islamique (ÉI).

Le comité antiterroriste a affirmé que les militants morts en combat dans la province d’Ingushetia, à l’ouest de la Tchétchénie, avaient été impliqués dans une série d’attaques sur la police. Ils avaient récemment prêté serment à l’ÉI.

D’après le comité, le leader du groupe, Adam Tagilov, a été tué. Il était soupçonné d’avoir organisé en décembre une attaque en décembre à Grozny, la capitale tchétchène.

Selon les autorités russes, plus de 1000 Russes ont joint les rangs de l’ÉI et Moscou craint qu’ils ne présentent une menace lorsqu’ils reviendront au pays.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!