Criola, un groupe brésilien qui milite pour les droits des femmes noires, a lancé une campagne choc sur des panneaux publicitaires. Ils ont exposé de vrais messages de racisme écrits en ligne et les ont publié à la vue de tous pour la campagne «Racisme virtuel. Vraies conséquences.».

«Nous avons caché les noms et les visages des personnes qui ont écrit ces commentaires parce que nous n’avons pas l’intention d’exposer personne. On veut seulement éduquer les gens pour que dans le futur, ils pensent aux conséquences avant d’écrire des propos racistes en ligne.»

Leur démarche était simple. Ils ont géolocalisé certains commentaires racistes écrits sur le web et sont allés installer les panneaux près de ces endroits. Toutes les chances sont que les personnes qui ont écrit ces message ont pu les voir. Provocateur, n’est-ce pas? Mais c’est exactement ce que Criola voulait.

Sur leur site web, Criola explique qu’ils espèrent beaucoup faire parler de cette campagne, puisque selon eux, «le meilleur ami du racisme est le silence».

Pour voir plus de photos, c’est ici.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!