Dimitris Drosos/The Associated Press Un des naufrages est survenu près de l'île de Kalymnos.
Deux naufrages survenus au cours des dernières heures ont coûté la vie à au moins 45 migrants qui tentaient de rejoindre les îles grecques. On compte 17 enfants parmi les victimes.
Une vaste opération de recherche et de sauvetage a été lancée, et plus de 70 personnes ont jusqu’à présent été retrouvées vivantes. Lors de la première tragédie, un navire de bois qui transportait 48 personnes a coulé près de la petite île de Farmakonissi, dans la portion orientale de la mer Égée.
Quarante passagers ont réussi à regagner la rive et une fillette a été secourue. Huit corps, soit six enfants et deux femmes, ont été repêchés, a dit la Garde côtière grecque.
Quelques heures plus tard, un voilier de bois avec un nombre incertain de gens à son bord a coulé près de l’île grecque de Kalolimnos, au sud de Farmakonissi. La Garde côtière a secouru 22 personnes et récupéré 34 corps — 16 femmes, sept hommes et 11 enfants.
Des navires de la Garde côtière, un hélicoptère et des bateaux privés poursuivent les recherches. Un survivant a indiqué qu’il y avait environ 80 personnes à bord et que chaque passager avait déboursé 2500$US.
La panne serait survenue vers 3 h, heure locale, environ cinq heures après que le navire soit partie de la ville turque d’Izmir. L’agence de presse turque Anadolu a rapporté plus tard que la Garde côtière du pays a secouru six survivants et récupéré trois corps.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!