Les autorités belges ont annoncé le dépôt d’accusations de terrorisme contre un autre Belge arrêté en lien avec les attentats qui ont fait 130 morts à Paris en novembre.

Le bureau du procureur fédéral a dit vendredi que Zakaria J., né en 1986, a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction. Il est accusé d’assassinats terroristes et de participation aux activités d’un groupe terroriste.

Le suspect avait été épinglé mercredi lors de perquisitions menées à Molenbeek, un quartier de Bruxelles d’où étaient originaires plusieurs des djihadistes de Paris.

On ne sait rien de plus au sujet de Mustafa E., le deuxième homme arrêté mercredi.

Ni armes, ni explosifs n’ont été saisis lors des perquisitions, ont dit les responsables.

Par ailleurs, le président français François Hollande a fait savoir que son gouvernement demandera au Parlement de renouveler pour trois mois l’état d’urgence adopté après les attentats du 13 novembre.

La demande sera présentée le 3 février. L’état d’urgence actuel doit se terminer à la fin du mois de février.

L’état d’urgence confère des pouvoirs spéciaux aux forces de l’ordre. Il facilite notamment les arrestations et les perquisitions, mais les détracteurs de la mesure prétendent qu’elle viole les libertés individuelles sans avoir d’effet réel.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!