Vincent Nusunginya/The Associated Press Le séisme a causé des dommages matériels, mais aucun blessé n'a été signalé.

Un tremblement de terre de magnitude 7,1 a fait trembler le sud de l’Alaska dans la nuit de samedi à dimanche. La secousse a surpris les résidants de la région, mais elle n’a fait aucun blessé.

Le tremblement de terre est le plus puissant ressenti dans la région depuis des dizaines d’années, selon le sismologue Michael West.

La secousse est survenue vers 1h30, heure locale et l’épicentre était situé à 85 kilomètres d’Anchor Point dans la péninsule de Kenaï, à environ 250 kilomètres au sud-ouest d’Anchorage.

Quelques heures plus tard, une réplique de magnitude 4,7 a frappé le golfe de Cook.

Le tremblement de terre a été ressenti par les résidents d’Anchorage. Mais les autorités des municipalités d’Anchorage et Valdez ont dit n’avoir reçu aucun constat faisant état de blessures ou de dommages importants.

Quatre maisons unifamiliales ont été ravagées par des explosions ou des incendies provoqués par le tremblement de terre.

Une trentaine de maisons ont été évacuées de manière préventive de crainte qu’une fuite de gaz ne se produise. Les résidants devraient pouvoir réintégrer leur domicile d’ici la fin de la journée.

Environ 4800 ménages ont été privés de courant dans la péninsule de Kenaï et une route près de la communauté de Kasilof a été endommagée, selon le département des Transports de l’Alaska.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!