Archives The Associated Press Bashar el-Assad

Le gouvernement syrien n’entend pas faire de nouvelles concessions lors des pourparlers de paix, a déclaré dimanche un représentant senior du parti Baath du président Bashar el-Assad.

Cette remarque survient au moment où l’armée syrienne réalise des avancées dans plusieurs régions du pays.

Dès lundi, une nouvelle ronde de négociations devait s’ouvrir à Genève, mais elle sera fort probablement reportée. Ces discussions font partie du plan des Nations unies qui vise à mettre en place une transition politique au cours des 18 prochains mois.

Hilal al-Hilal a ajouté que l’année 2016 couronnera la victoire de la Syrie en raison des actes héroïques et des sacrifices de sa population et son armée.

L’opposition syrienne clame que Bashar el-Assad ne devrait avoir aucun rôle au cours de cette période de transition. Mais le président — dont la famille gouverne la Syrie depuis plus de quatre décennies — a indiqué qu’il se retirerait seulement si un vote populaire en décidait ainsi.

M. al-Hilal a mentionné que le gouvernement syrien n’allait pas plier après cinq ans de lutte.

Dimanche, les troupes syriennes ont repris la ville de Rabiaa et le village de Rawda dans la province de Latakia, leur plus récente avancée depuis que la Russie a débuté ses frappes aériennes pour soutenir son allié syrien.

Au cours des cinq dernières années, la guerre civile en Syrie a fait plus de 250 000 victimes.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!