AP

Les rivaux républicains de Donald Trump ont tourné en dérision l’absence de l’homme d’affaires milliardaire du débat, jeudi soir, avant de se tourner rapidement vers d’autres enjeux afin de profiter d’une rare occasion de sortir de l’ombre du candidat vedette.

Le sénateur du Texas Ted Cruz, qui se trouve dans une bataille serrée avec Donald Trump dans l’Iowa, a ouvert le débat avec une imitation sarcastique reprenant de fréquentes insultes du magnat de l’immobilier envers ses rivaux.

“Je suis un maniaque et tout le monde sur cette scène est stupide, gras et laid”, a lancé M. Cruz, avant de remercier les autres candidats pour leur présence au débat montrant leur “respect” envers les électeurs de l’Iowa.

L’ancien gouverneur de la Floride Jeb Bush, une cible de prédilection de Donald Trump, a dit avec sarcasme “s’ennuyer quelque peu de Donald Trump”, parlant d’un “gros ourson”.

Le débat, jeudi, se tenait quatre jours avant que les caucus de l’Iowa ne lancent la course à l’investiture républicaine 2016.

Donald Trump a renoncé abruptement à participer au débat plus tôt cette semaine, alléguant un traitement injuste de la part de l’hôte, Fox News. Il est critique du réseau de télévision depuis des mois, étant particulièrement dur à l’endroit de l’animatrice et commentatrice Megyn Kelly.

N’ayant pas l’habitude de rester silencieux, Donald Trump organisait un rassemblement pendant le débat ailleurs à Des Moines, un événement présenté par son équipe de campagne comme un moyen de recueillir de l’argent pour les anciens combattants.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!