PÉKIN, Chine — Quatre mineurs chinois ont été secourus après 36 jours coincés sous terre, rapporte vendredi la presse officielle. Un effondrement s’était produit le jour de Noël dans une mine de gypse de la province de Shandong, dans l’est de la Chine.

L’accident avait fait au moins un mort et 17 disparus, dont les quatre survivants. Les quatre hommes avaient été repérés à environ 200 mètres sous terre quelques jours après l’effondrement.

Des caméras infrarouges les avaient filmés agitant les mains. Les mineurs avaient été ravitaillés par le biais de quatre petits tunnels. La chaîne CCTV a diffusé des images d’un mineur ramené à la surface, sous les applaudissements des secouristes.

Un autre a été montré sur une civière d’hôpital, les yeux recouverts.

L’agence Chine nouvelle explique que les mineurs ont été secourus par deux tunnels d’accès creusés par les secouristes.

L’effondrement du 25 décembre avait été si violent qu’il avait été enregistré comme une secousse de magnitude 4.

Onze autres mineurs avaient pu s’échapper ou avaient été secourus rapidement.

Le propriétaire de la mine s’est apparemment suicidé quatre jours après l’accident.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!