AP

VARSOVIE, Pologne — La correspondance entre le pape Jean Paul II et une philosophe polonaise témoigne d’une amitié “difficile” et “courageuse” pendant 32 ans, et permet de croire que la femme était possiblement amoureuse du chef de l’Église catholique, a indiqué mardi le directeur de la Bibliothèque nationale de Pologne.

La bibliothèque a payé une somme “dans les sept chiffres” pour acheter des centaines de lettres à la femme en 2008, par l’entremise de la maison Sotheby’s, et compte les publier au cours des prochaines années.

Le patron de l’institution, Tomasz Makowski, a déclaré à l’Associated Press que les lettres ont été écrites par l’ancien cardinal Karol Wojtyla entre 1973 et 2005, peu de temps avant sa mort. Il dit que la correspondance permet de croire que la philosophe américaine d’origine polonaise Anna-Teresa Tymieniecka était possiblement amoureuse du pape, mais que celui-ci a maintenu leur relation à un niveau purement amical et intellectuel. Mme Tymieniecka est décédée en 2014 à l’âge de 91 ans.

M. Makowski dit avoir lu chaque page du document, qui inclut aussi une ébauche “inestimable” d’un livre de M. Wojtyla que Mme Tymieniecka a édité en vue de sa parution en anglais. Ils se sont rencontrés pour la première fois en 1973, quand Mme Tymieniecka a proposé au futur pape d’éditer son oeuvre philosophique “Person and Act”, ce qui a donné naissance à une collaboration et une amitié durables.

Cette amitié a été mise à mal quand Mme Tymieniecka s’est empressée de remettre le livre à la maison d’édition après l’élévation du cardinal à la papauté en 1978, mais elle a ensuite été ravivée. “Quand j’ai lu les lettres j’ai trouvé que c’était une amitié difficile, pour plusieurs raisons, et une amitié courageuse parce que Jean Paul II compte parmi les premiers grands dirigeants de l’Église à ne pas avoir eu peur de collaborer avec les femmes”, a dit M. Makowski, en rappelant que les deux protagonistes avaient des personnalités très fortes.

Dans chaque lettre Jean Paul II assure Mme Tymieniecka qu’il prie pour elle, qu’il pense à sa famille et à ses problèmes, et il s’enquiert de son mari et de ses enfants. “Ce sont les lettres d’un ami sincère et préoccupé, a ajouté M. Makowski. Mais il a aussi envoyé des lettres comme celles-là à plusieurs autres personnes. La question est: est-ce que Tymieniecka était en amour avec Wojtyla? Je ne le sais pas, mais c’est très probable.”

L’Associated Press a vu deux lettres manuscrites — une qui évoque le temps passé au chalet de la famille de Mme Tymieniecka au Vermont et l’autre qui traite de philosophie.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!