The Associated Press Chelsea Manning

Les avocats de Chelsea Manning, la soldate transgenre de 28 ans qui purge une peine de 35 ans de prison pour avoir transmis des documents confidentiels de l’armée américaine au réseau WikiLeaks, a tenté de s’enlever la vie la semaine dernière, ont confirmé ses avocats lundi soir.

Les autorités pénitentiaires avaient indiqué la semaine dernière que la détenue avait été hospitalisée, sans offrir de détails quant à la nature de ses blessures. Les avocats ont indiqué lundi que l’hospitalisation de Mme Manning était due à sa tentative de suicide du 5 juillet dernier.

«C’est quelqu’un qui s’est battu pour des causes qui nous tiennent à cœur et nous sommes honorés d’œuvrer à sa libération et à sa bonne santé.» –Les avocats de Chelsea Manning

«Pour nous, d’entendre la voix de Chelsea après avoir appris qu’elle avait tenté de s’enlever la vie la semaine dernière était incroyablement émouvant», ont poursuivi les avocats de la soldate dans un communiqué. Elle aurait préféré que son dossier médical demeure privé pour se consacrer sur sa convalescence.»

Des messages laissés au porte-parole de l’armée américaine, Wayne Hall, sont demeurés lettres mortes, lundi soir.

Chelsea Manning, qui a été arrêté en tant que Bradley Manning, a été condamnée par une cour martiale en 2013 pour avoir partagé plus de 700 000 documents classifiés du département d’État et du Pentagone, en plus que de quelques vidéos tournés sur le champ de bataille irakien.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!