University of New Hampshire Robert Morin

Robert Morin a travaillé pendant 50 ans comme catalogueur de la bibliothèque Diamond à l’Université du New Hampshire (UNH). Il vivait simplement, seul, s’achetant rarement des vêtements et conduisant une Plymouth 1992, rapporte le Boston Globe. Mais il a légué à sa mort, l’an dernier, 4 M$US à l’UNH, où il avait aussi obtenu un diplôme.

«Il mangeait des Fritos et un Coke pour déjeuner, un sandwich au fromage le midi à la bibliothèque et un repas congelé le soir, parce qu’il n’avait qu’à utiliser le micro-ondes, a confié au Boston Globe Edward Mullen, son ancien conseiller financier. C’était un gentleman très particulier.»

Cent milles dollars iront, selon la seule exigence précise de M. Morin, à la bibliothèque Diamond, afin d’offrir des bourses pour des étudiants qui concilient les études et le travail, pour les employés qui poursuivent leurs études en sciences de la bibliothéconomie et pour financer les rénovations d’une salle multimédia.

Deux millions et demi de dollars seront alloués à un nouveau centre d’orientation pour les étudiants et les anciens étudiants. De plus, un million sera dédié à un tableau de pointage vidéo pour le nouveau stade de football. M. Morin avait développé un amour pour le football pendant les 15 derniers mois de sa vie.

«Le dévouement de Bob envers l’université à travers cet acte philanthropique est extrêmement inspirant, a affirmé le président de l’UNH, Mark Huddleston, sur le site de l’université. Son généreux cadeau nous permettra de mener à bien plusieurs de nos priorités».

Selon l’université du New Hampshire, Robert Morin était passionné de cinéma. Il a visionné, entre 1979 et 1997, plus de 22 000 films. Il a ensuite porté son attention vers la lecture, avec comme objectif de lire, en ordre chronologique, tous les livres publiés aux États-Unis entre 1930 et 1940, sauf ceux pour enfants, les manuels, et les livres de cuisine et de technologie. À sa mort, à l’âge de 77 ans, il était rendu à l’année 1938.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!