Getty Images

Ramasser votre nourriture échappée en moins de cinq secondes ne vous met pas à l’abri d’une contamination bactériologique, conclut une étude publiée dans la dernière édition de Applied and Environmental Microbiology.

Le professeur de l’Université Rutgers au New Jersey, Donald Schaffner, et la chercheure Robyn Miranda ont étudié la contamination des bactéries Enterobacter aerogenen de quatre surfaces (acier inoxydable, céramique, bois et tapis) vers quatre aliments (pain, pain beurré, melon d’eau et jujubes).

Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui appliquent la règle des cinq secondes: ils concluent que moins d’une seconde est nécessaire pour contaminer tous les aliments. Toutefois, plus le temps de contact avec la surface est long, plus il y a de transfert de bactéries. Les chercheurs ont étudié des temps de contact de moins d’une seconde, 5, 30 et 300 secondes après avoir «échappé» les aliments d’une hauteur de 12,5 cm.

«La “règle des cinq secondes” dit que la nourriture échappée sur le plancher moins de cinq secondes est “sécuritaire” puisque les bactéries ont besoin de temps pour se transférer, écrivent les auteurs de l’étude. [Toutefois] certains transferts [de bactéries] se font instantanément, des fois en moins d’une seconde, ce qui contredit cette règle.»

De plus, les aliments les plus humides sont contaminés plus rapidement par les bactéries pathogènes utilisées pour l’expérience. Les jujubes étaient donc bien moins contaminés que le melon d’eau, tandis que le pain et pain beurré présentait des taux de contamination similaires.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!