Une vidéo de plus de 6 minutes montrant une altercation entre un chauffeur d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM) et une passagère est devenue virale.

Publiée sur la page Facebook Spotted: STM mardi soir, elle a été vue plus de 87 000 fois depuis. L’incident s’est produit au coin des rues Hochelaga et Frontenac.

On peut y voir un chauffeur d’autobus discuter de façon animée avec une passagère, qui l’a filmé. On comprend que la passagère aurait pris trop de temps à monter dans l’autobus au goût du chauffeur, et qu’elle ne l’aurait pas écouté quand il lui a demandé de circuler. Il l’aurait traitée de «princesse». La situation s’est alors envenimée. Le chauffeur a immobilisé le véhicule pour appeler le Chef d’opération, tel que le demande la procédure, «pour lui dire qu’elle se calme les nerfs ou qu’elle sorte de l’autobus». Cette intervention a retardé les autres usagers.

Après quelques minutes de la vidéo, on voit le chauffeur dire à la passagère: «T’es fière de toi? […] Regarde, tu ne m’empêcheras pas de t’appeler princesse, parce qu’ici on est dans un pays libre. Le Canada a une Charte des droits et libertés, tu comprends, on a la liberté d’expression […] Moi je fais de l’overtime pendant ce temps là».

«Vous devriez peut-être vous reposer, monsieur», a dit la passagère.

Le président du syndicat des chauffeurs d’autobus et opérateurs de métro a commenté la situation mercredi au micro de Paul Houde, au 98,5fm. «Ce qu’on voit, ce n’est qu’un morceau de ce qui s’est passé, a expliqué Renato Carlone. Ça a débuté à l’extérieur de l’autobus, elle a ouvert son cellulaire et a commencé à filmer quand elle était plus calme. Ce chauffeur-là a un dossier impeccable.» M. Carlone a aussi indiqué qu’un chauffeur doit immobiliser le véhicule si une situation altère la concentration du chauffeur.

La STM a affirmé à TC Média avoir été mis au fait de la vidéo hier. «Depuis, nous avons identifié le chauffeur et allons le rencontrer pour connaître les circonstances de l’événement», a répondu sa porte-parole Amélie Régis.

Sur Facebook, les réactions ont été nombreuses.

screen-shot-2016-09-22-at-07-19-04 screen-shot-2016-09-22-at-07-18-05

Aussi dans Nouvelles insolites :

blog comments powered by Disqus