Pour démontrer leur solidarité avec les immigrants, les femmes, les musulmans, les Afro-Américains et tous les autres qui sont touchés, depuis l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, par des commentaires et des gestes racistes, sexistes et xénophobes, plusieurs personnes ont commencé à porter une épingle de sûreté sur leurs vêtements.

Ce faisant, ils s’affichent comme des alliés et comme étant «sécuritaires» (d’où la «safety pin» – épingle de sûreté).

L’idée a été empruntée à un mouvement qui avait débuté en juin au Royaume-Uni, après le vote pour le Brexit, alors que plusieurs incidents racistes et xénophobes envers des réfugiés et immigrants avaient été rapportés. Plusieurs personnes avaient alors commencé à porter une épingle de sûreté comme témoignage de leur solidarité.

Plusieurs ont affiché leur soutien à la cause sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #safetypin.

 

Today and every day. #safetypin #imwithyou #solidarity #socialjustice #dontbeabystander

A photo posted by Tammy Schuetz Cook (@bostonfoodwhine) on

 

 

Let's feel safe. #lovewins #safetypin

A photo posted by Filomena Jack Studio (@filomenajackstudio) on

 

 

 

Aussi dans Nouvelles insolites :

blog comments powered by Disqus