David Motley/City of Waukegan via AP L'alligator, lorsqu'il a été secouru par les autorités.

Les autorités policières et gouvernementales de Waukegan, située dans l’État de l’Illinois, font face à une situation peu habituelle: ils ignorent qui pourrait avoir jeté un alligator faisant quatre pieds de long dans le lac Michigan, qui se trouve à l’est de la ville. Le reptile a été aperçu pour la première fois lundi par un kayakiste.

Après avoir cru à l’origine que l’espèce dont l’origine est toujours inconnue était un caïman, les autorités se sont ravisées mardi: il s’agirait bel et bien d’un alligator, comme l’a confirmé un conservateur du Wildlife Discovery Centre, Rob Carmichae. Mais d’où vient-il? La question est sur toutes les lèvres dans la petite communauté de Waukegan.

L’animal n’aurait «aucun intérêt» à naviguer sur les rives de la banlieue de Chicago, selon le porte-parole de la Ville de Waukegan, David Motley. Ce dernier a expliqué mardi que plusieurs agents spécialisés en contrôle animalier «tentent actuellement de déterminer qui a abandonné la créature».

La situation est d’autant plus préoccupante que le reptile a été retrouvé la bouche fermée par des élastiques, ce qui laisse à penser qu’il aurait été maltraité, voire violenté par la personne qui l’a abandonné.

Le caïman et l’alligator sont des animaux qui se ressemblent beaucoup, d’où la confusion, sauf que le museau d’un alligator est plus arrondi. De plus, seules les dents supérieures sont visibles chez l’alligator lorsqu’il a la bouche fermée. Chez le caïman, autant les dents supérieures qu’inférieures sont visibles dans cette même position.

Des chances de survie
«Un alligator serait davantage capable qu’un caïman de gérer les eaux froides du lac Michigan, a expliqué M. Carmichael. L’animal sauvé lundi aurait pu nager pendant des semaines. Et il aurait pu le faire la bouche fermée, car les alligators peuvent rester des mois sans nourriture.»

Selon l’expert en biodiversité animale, bien que l’alligator soit très faible à l’heure actuelle, il a de très bonnes chances de survivre s’il parvient à demeurer dans un état stable au courant des prochains jours.

Croyez-le ou non: ce n’est pas la première fois qu’un individu dépose un animal sauvage dans le lac Michigan. Selon David Motley, un incident similaire s’était produit en 2012. Quelqu’un avait alors abandonné un python de plus de 14 pieds au bord du lac, sans jamais donner de nouvelles aux autorités de son passage.

Une enquête a été ouverte par la police locale. On n’ignore toujours qui pourrait être le suspect dans cette affaire. On ne connaît pas non plus le motif qui l’aurait poussé à commettre un pareil geste.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!