LONDON, Ont. – Un homme porté disparu depuis près de 40 ans et déclaré mort par la cour a été confirmé vivant par la Police provinciale de l’Ontario.

La police a confirmé que Ronald Stan, porté disparu après un incendie survenu dans un secteur rural près de London, Ontario, en 1977, a été retrouvé vivant sous une nouvelle identité aux États-Unis.

Des agents du comté Middlesex et le Bureau du commissaire des incendies de l’Ontario avaient mené une enquête après qu’un incendie se fut déclaré dans une grange le matin du 29 septembre 1977.

En 1986, près de neuf ans après sa disparition, l’homme disparu avait été déclaré mort par la cour.

L’enquête a été rouverte en juillet lors d’une vérification de routine du dossier et la police a découvert que l’homme, qui avait 32 ans au moment de sa disparition, vivait aux États-Unis sous le nom de Jeff Walton. Il est aujourd’hui âgé de 69 ans.

La sergente Laurie Houghton a précisé que les familles touchées et les autorités américaines ont été avisées du résultat de l’enquête, ajoutant que le dossier est maintenant fermé et qu’aucune accusation n’allait être portée.

«À ce stade-ci, nous n’avons pas de motifs d’accusation en vertu du Code criminel du Canada, donc nous ne porterons pas d’accusations dans ce dossier», a-t-elle expliqué.

Mme Houghton n’a pu donner davantage de détails quant à la façon dont l’homme a pu se retrouver aux États-Unis pour y vivre sous un faux nom.

«Je ne peux parler de ses motifs», a-t-elle déclaré.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!