Instagram / @miss_london

On imagine mal que les femmes se plaisent à dévoiler ce qu’elle considèrent comme des imperfections. Peut-être est-il temps pour elle de se raviser : sur Instagram, le hashtag «#thighreading» fait sensation.

Tout a commencé sur Twitter, lorsque qu’une étudiante a décidé de montrer ses vergetures à ses 10 000 followers.

La légende de la photo («Les lignes de la main <<<< les lignes des cuisses») a trouvé une résonance particulière sur Internet et le hashtag #thighreading a ensuite migré vers Instagram.

L’étudiante explique à Elite Daily : «De nombreuses jeunes femmes m’ont écrit pour me dire qu’elles ignoraient que tant de femmes avaient des vergetures. C’est triste, ne trouvez-vous pas?»

Elle poursuit : «On nous a toujours appris à avoir honte de quelque chose d’aussi normal, commun et joli que les vergetures, à les dissimuler.»

L’idée a plu à de nombreuses femmes. Elles publient des clichés de leurs «imperfections» en propageant des hashtags respirant la confiance en soi : #storyofmybody, #confidence ou #stillbeautiful.

Une utilisatrice appelée @bethoneyy écrit : «J’ai de la cellulite et des vergetures et cela ne veut pas dire que je suis « anormale » ou que je ne suis pas jolie!»

@cassidyparkes légende ainsi sa photo : «Les cuisses rondes sauvent des vies».

Les initiatives bienveillantes de ce genre, à destination des femmes, se multiplient sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram @Loveyourlines a par exemple imaginé la campagne «Real women, real bodies and real self love» et demande a des célébrités d’évoquer leurs imperfections. Chrissy Teigen a ainsi publié un cliché mémorable de ses jambes accompagné de la phrase : «Mes petites vergetures vous saluent bien!»

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!