Jeudi soir, alors que Nice était complètement bouleversée par une attaque qui a fait au moins 84 morts, des images et des vidéos montrant des corps ensanglantés et des cadavres démembrés ont commencé à faire leur apparition sur Twitter.

Si les gens étaient encouragés à ne pas retweeter de fausses nouvelles, ils étaient aussi appelés à signaler lesdites images des victimes à Twitter pour qu’elles soient retirées.

Imaginez quelqu’un cherchant un proche et tomber sur les images de son corps sur les réseaux sociaux. L’insensibilité du geste a été vivement critiquée, jusqu’à ce que la Police nationale française demande officiellement de ne pas publier ces images.

Beaucoup d’utilisateurs ont aussi pointé du doigt des journalistes de partout dans le monde qui demandaient via Twitter s’ils pouvaient utiliser les terribles images pour leur bulletin de nouvelles.

France Télévisions a d’ailleurs présenté ses excuses à ses téléspectateurs pour avoir présenté, dans une émission spéciale, des images des victimes au sol et une entrevue avec une personne à côté d’un cadavre.

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!