La glace sur laquelle marchent les Oiseaux est très mince.

Un faux pas de trop, et les hommes de Tom Higgins pourraient se retrouver exclus des éliminatoires pour la première fois depuis le retour du club à Montréal en 1996.

On verra de quoi est vraiment faite cette édition 2014, engagée dans une lutte féroce à plusieurs équipes. Ce ne sera pas de tout repos: leurs principaux rivaux pour l’obtention d’une place en séries jouent très bien.

Les Tiger-Cats d’Hamilton (6-7) peuvent facilement prétendre au titre d’«équipe de l’heure» dans la LCF. Le quart-arrière Zach Collaros a redonné vie à leur attaque, et leur défense est dominante. Plus loin sur les berges du lac Ontario, les Argonauts de Toronto (5-8) offrent aussi de l’excellent football depuis le retour au jeu de leur bougie d’allumage et joueur vedette Chad Owens. L’équipe de la Ville Reine disputera aussi quatre de ses cinq derniers matchs à domicile: un avantage non négligeable.

Montréal affrontera ces deux formations en feu au cours des deux dernières rencontres de la saison. Tout risque de se jouer là.

Bien sûr, il y a toujours le scénario du fameux crossover qui vient mêler les cartes. Une situation où une équipe de l’autre division, celle de l’Ouest, «vole» une place en séries si elle possède une meilleure fiche qu’un rival de l’Est. Étonamment, le salut des Alouettes réside peut-être là…

Contrairement aux Tiger-Cats et aux Argos, les Lions de la Colombie-Britannique (7-7) et les Blue Bombers de Winnipeg (6-8) – les équipes présentement en position de traverser dans la division Est pour les éliminatoires – vivent un important passage à vide et viennent de perdre respectivement trois et cinq matchs d’affilée. Leurs problèmes dans le dernier droit de la saison pourraient bien s’avérer des plus profitables pour les Oiseaux.

Reste que si les séries de la LCF débutaient maintenant, Montréal n’en serait pas.

Personne au sein du club ne démentira donc l’importance du prochain match contre les Roughriders de la Saskatchewan le jour de l’Action de grâces: une équipe qui n’est plus que l’ombre d’elle même sans son quart-arrière partant Darian Durant, blessé il y a quelques semaines.

Aussi dans 100% Football :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!