TVA Jonathan Roberge dans Papa

La première fois que j’ai vu un projet de Jonathan Roberge sur le web, il était «en chest» avec Alex Champagne à hurler ses gags dans l’hilarante série Contrat de gars. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis ces capsules plus vulgaires et aujourd’hui, Roberge dévoile Papa sur la plateforme web de TVA et c’est un bonheur de le retrouver dans une formule qui lui ressemble.

Plus étoffé que les courtes capsules Fiston, Papa présente des épisodes d’un peu moins de dix minutes de docu-fiction sur la «vie de papa» de Roberge avec son vrai fils, Xavier, et sa fausse famille incluant Marie-Soleil Dion, Virginie Fortin et Jean-François Provençal.

Ceux qui ont aimé la série Fiston s’y retrouveront très rapidement et les autres seront charmés. Le ton bon-enfant de Roberge est contagieux et la thématique, la famille éclatée, de plus en plus universelle.

Pour ma part, je suis heureux d’avoir suivi le parcours de Roberge, j’y attache une certaine forme d’appartenance, comme si la chenille était devenue papillons devant moi. Bon, dans ce cas-ci la chenille est particulièrement poilue et fait des chroniques sur son zizi chez Urbania et le papillon trouve encore le moyen de parler de fesses même à TVA, mais je trouvais l’analogie kétaine d’à-propos.

Depuis quelques années, Jonathan Roberge a trouvé son ton, sa voix et son style. Son passage à la télé n’est qu’une question de temps. Disons qu’on est loin de sa chute dans un rack à pastilles (son excellente chronique sur sa propre détresse psychologique chez Urbania).

Si vous ne le connaissez pas, Roberge est à découvrir. Pour les autres, profitez dès maintenant de la série Papa.

J’ai déjà hâte à la suite.

-> Les trois premiers épisodes seront dévoilé sur Facebook à raison d’un par jour dès jeudi le 19 novembre. Ensuite, une fréquence hebdomadaire chaque jeudi sur YouTube et papatva.ca

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!