Tobito Une chasse de pokémons en famille

L’apparition des consoles de jeu de Nintendo suivie du méga succès des Pokémons ont marqué des générations entières. Même si le jeu Pokémon Go rappelle bien des souvenirs à ces générations, je rencontre énormément d’enfants et de jeunes adolescents qui y jouent.

Les parents me posent beaucoup de questions telles que: «Est-ce que le jeu est approprié pour un garçon de 9 ans?», «Mes ados de 15 ans me harcèlent, devrais-je les laisser jouer?», etc.

Voici quelques recommandations sur le sujet.

À quel âge un enfant peut-il jouer à Pokémon Go?
Tous les enfants sont différents et comme pour n’importe quelle application numérique, la réponse est relative au niveau de maturité de la personne. Je recommande de considérer les capacités d’encadrement du parent en terme de disponibilités et de connaissances du jeu, ainsi que de s’assurer que l’enfant ait accès à un appareil mobile adéquat.

Pour jouer à ce jeu, il faut un téléphone ou une tablette avec data. Si votre jeune n’en possède pas, vous risquez d’entrer dans une guerre de négociations interminables pour conserver l’usage de votre appareil. Si votre enfant ne possède pas son propre téléphone (ce que je ne recommande pas avant l’âge de 12 ans), je vous conseille d’organiser le jeu en format familial avec un encadrement strict.

Comment organiser la chasse en famille?
Il faut tout d’abord développer un profil qui appartiendra à tout le monde et élaborer des règles de participation claires et équitables. Vous susciterez ainsi un esprit de collaboration et un enthousiasme pour le jeu qui incitera vos jeunes à sortir explorer la ville. Visiter certains musées, le Jardin botanique, des lieux touristiques et des parcs de quartier deviendra tout à coup plus attrayant.

Si vous êtes plusieurs, vous pouvez diviser la chasse en périodes ou en types de pokémon rencontrés. Vous pourriez, par exemple, attribuer la tâche d’attraper certaines sortes de pokémons à chacun des membres de la famille et faire des rotations. Ainsi, même les parents peuvent s’en réserver quelques-uns! Pourquoi pas les pokémons rares?

Par ailleurs, si vous souhaitez allier sortie culturelle et partie de chasse, prévoyez des moments de pauses où l’application devra être fermée pour profiter des lieux.

Les pokéballs
Si vous chassez en famille, il faudra faire le plein de pokéballs dans des pokéstops ou simplement en acheter. Un membre de la famille fait du jogging ou du vélo? Donnez-lui la responsabilité de remplir vos stocks.

Les appâts et les encens
Les appâts et les encens font apparaître davantage de Pokémons autour de vous. J’ai vu au parc Molson des familles s’installer pour faire un pique-nique et mettre des appâts. Ils pouvaient ainsi regarder tranquillement leurs enfants chasser une multitude de pokémons autour d’eux. C’est un excellent moyen de garder vos enfants à la fois occupés et actifs!

J’aimerais terminer en mentionnant que comme toute chose, un certain équilibre doit être conservé. À mon avis, l’usage du numérique et des écrans présente d’excellentes opportunités d’éducation pour les jeunes. Servez-vous en pour les aider à développer davantage de maturité face aux technologies du numérique.

N’hésitez pas à partager vos différentes méthodes de Pokémon Go familial dans la zone de commentaires!

Aussi dans Attrapez-les tous ! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!