Il arrive que les gens qui nous gouvernent posent des gestes qui nous échappent et qui heurtent nos valeurs. Ça peut être un président, un patron ou un superviseur. Que faire quand on n’est vraiment pas d’accord avec la décision qui vient d’être prise? Que faire si on tient vraiment à ses valeurs?

Par exemple, imaginons que votre président annonce que les enjeux climatiques ont été inventés par les Chinois et que vous ne soyez pas d’accord. Ou imaginons que votre patron décide que, pour faire grimper les bénéfices, il faudra réduire le service à la clientèle…

Que faire si ces directives sont en contradiction avec les valeurs qui vous animent? La réponse est simple: soyez subversif! Agissez en fonction de ce que vous croyez. Prenez soin de l’environnement, impliquez-vous dans des mouvements qui vont à l’encontre des discours présidentiels et contrez les attentes de votre patron en vous assurant que chaque client quitte votre poste de travail avec le sourire aux lèvres.

Ne mettez pas vos valeurs de côté sous prétexte que vous souhaitez conserver votre emploi.

Votre patron vous suggère que les meilleurs employés ne prennent pas leur heure de dîner pour mieux se concentrer sur leurs tâches? Sortez marcher au parc. Non pas parce que vous êtes en guerre avec lui. Simplement parce qu’il ne sait pas que vous avez besoin de reprendre contact avec la réalité pour donner ce que vous avez de mieux durant l’après-midi.

Le pire qu’il puisse arriver, c’est que vous vous retrouviez sans emploi, à la recherche d’un patron qui aura les mêmes valeurs que vous. Est-ce que ce serait la fin du monde? Pas du tout. Au contraire, si vous trouvez le patron qu’il vous faut, vous remercierez le ciel d’avoir osé remettre en question l’ordre établi.

Personne ne peut être heureux et avoir le sentiment de se dépasser s’il doit se contenter d’obtempérer sans se questionner aux ordres qui lui sont donnés. Nous avons besoin d’avoir le sentiment de contribuer à quelque chose qui est plus grand que nous. Il est fini, le temps où on se présentait au travail dans le simple but d’échanger quelques heures contre un salaire. Aujourd’hui, on souhaite contribuer à quelque chose.

Restez fidèle à vos valeurs. Ce n’est pas parce qu’ils occupent un poste plus élevé que vous que leurs opinions sont meilleures que les vôtres. N’adhérez pas automatiquement à ce qu’on vous demande de croire. Utilisez votre libre arbitre. Vous êtes le maître de votre vie.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!