Getty Images/iStockphoto

Vous trouvez votre milieu
de travail difficile? Il
se peut que vous soyez en partie responsable de ce climat de travail lourd. Revenons quelques instants
 à la base…

Il y a des thèmes qui rendent un conférencier mal à l’aise. Par exemple, on m’a récemment demandé de donner une conférence sur la politesse au travail. Sur le coup, je me suis dit que les participants maîtrisaient déjà toutes ces aptitudes élémentaires et que je les ennuierais royalement. Ai-je besoin vous dire que je me trompais? Ils ont carrément bu mes paroles.

On pense que c’est donné à tout le monde d’agir avec politesse et savoir-vivre tout au long de la journée. Mais c’est compter sans le stress, le manque de contrôle de soi et le besoin d’écraser les autres pour se faire valoir dans une organisation.

En fait, qu’est-ce que la civilité? Nous pourrions dire que c’est l’ensemble des comportements qui nous permettent d’entretenir des relations saines visant le bien-être du groupe et des individus dans une organisation. Ces comportements englobent par exemple le respect, la collaboration, la politesse et la courtoisie.

Quand vous entrez dans un bureau et saluez chaleureusement trois personnes alors que vous en ignorez une autre, vous faites preuve d’incivilité. Vous signifiez à cette personne qu’elle a peu de valeur à vos yeux et, ce faisant, vous venez peut-être de freiner l’élan créatif dont elle aurait pu faire preuve au cours de la rencontre.

Il en va de même lorsque vous vous contentez de griffonner pendant qu’une collègue présente son point de vue ou que vous ne regardez pas quelqu’un qui s’adresse à vous personnellement.

En plus de nuire au climat de travail et d’empêcher les organisations d’atteindre leur plein potentiel, l’incivilité provoque un état d’esprit malsain qui risque trop 
souvent de polluer la vie personnelle des gens que vous maltraitez au travail.

Donnez-vous le temps, aujourd’hui, d’évaluer la façon dont vous vous comportez lors de vos interactions avec autrui. Ça ne vous coûtera pas grand-chose de dire «merci» ou «s’il vous plaît» et vous y gagnerez en influence si vous saluez les gens. Refaites la paix avec les bases de la communication et donnez-vous la peine de prendre conscience à quel point les autres vous aident à faire face aux défis quotidiens.

Ce faisant, vous aurez un effet positif sur votre environnement de travail et serez davantage apprécié par toutes les personnes dont vous dépendez. Ce n’est pas une excuse de dire que vous êtes stressé et que c’est la raison pour laquelle vous êtes bête avec ceux qui vous côtoient. Ce faisant, vous encouragez les mêmes comportements à votre égard et, au final, ce n’est pas une bonne manière de vivre toutes ces heures que vous passez au travail.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!