Getty Images/iStockphoto

Savez-vous que, pour grandir et se doter d’une nouvelle carapace, le homard doit tout d’abord se débarrasser de la vieille? Eh oui, pendant un certain temps, il deviendra plus vulnérable face aux prédateurs. Mais s’il 
ne court pas le risque, 
il ne grandira pas.

Il en va de même pour les êtres humains. Pour aller de l’avant, il y a des sacrifices à faire. Par exemple, on souhaite passer à une vitesse supérieure et fonder un centre de formation quelque part entre Montréal et Québec. Pour ce faire, il faudra vendre la maison de la rive sud.

Arrive alors la question fatidique: qu’est-ce qu’on déménage et de quoi se débarrasse-t-on? S’ensuivent des choix déchirants.

Après tout, on tient à ces choses. Cela dit, quand on y pense, plusieurs d’entre elles ne font que prendre de la place et ont perdu leur raison d’être dans notre vie.

Alors on fait le tri et on prend des décisions. Si on constate par exemple qu’un livre nous a suivi pendant 5 déménagements et qu’on ne l’a pas feuilleté une seule fois en 20 ans, à quoi bon lui offrir un nouveau déménagement? Ça ne veut pas dire de le jeter (j’aime trop les livres pour ça).

C’est une belle occasion de l’offrir à un organisme qui en fera profiter quelqu’un d’autre. De même, si on n’a pas porté un vêtement en cinq ans, c’est probablement qu’on ne le reportera jamais. Autant lui proposer une seconde vie. Et que dire de ces cassettes VHS alors qu’on n’a plus de lecteur depuis des années?

Ensuite, alors que le fait de lâcher du lest nous angoissait, on se sent plus libre. On a fait de la place dans notre vie pour ce qui reste à venir, à découvrir. On est davantage ouvert à l’avenir parce qu’on n’est plus boulonné au passé.

Qu’en est-il de vous? Y a-t-il des choses que vous traînez et qui constituent davantage des boulets que des tremplins? Y a-t-il des relations qui vous maintiennent dans le passé alors que vous rêveriez d’aller de l’avant? Y a-t-il du ménage à faire dans votre vie?

La décision n’est jamais facile à prendre. Il y a tant d’inconnu. Mais si on ne fait pas le saut, on risque de ne jamais goûter aux fruits d’un avenir qu’on aimerait construire.

Vous aimeriez une promotion? Vous devrez peut-être laisser vos clients actuels et certains de vos collègues derrière vous. Non pas que vous ne les aimez pas. Mais d’autres défis vous attendent, et votre besace doit conserver un peu de place pour profiter de l’avenir et de tout ce qu’il vous réserve.

Il faut savoir jeter du lest pour monter plus haut.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!