Métro De plus en plus, le véritable travail d’équipe est un avantage concurrentiel qui permet aux organisations de se démarquer.

Chaque semaine, notre chroniqueur répond à une question sur le comportement des patrons.

«Mon patron a une nouvelle marotte: le travail d’équipe. Chaque fois qu’il a un mandat à confier, il le confie à une équipe. Peu importe qu’un seul individu soit davantage qualifié pour le mener à terme, le mandat est attribué à un groupe de personnes qui doivent prendre le temps de se connaître, de se donner des règles de fonctionnement et d’atteindre des objectifs qu’une seule personne bien qualifiée aurait pu atteindre en bien moins de temps. Personnellement, je traîne actuellement trois personnes, alors que je pourrais faire le travail tout seul. Que pensez-vous de cette façon de faire?»

Le travail d’équipe est à la mode. Dans bien des cas, les équipes permettent de relever les défis plus efficacement sans gaspiller de ressources. Mais encore faut-il qu’elles soient employées judicieusement. Vous n’aimez peut-être pas composer avec plusieurs personnes, mais c’est souvent la meilleure option. Voyons ce qu’il en est de votre patron.

Il est possible qu’il ait succombé à une mode. Les mandats devraient idéalement, dans un premier temps, être confiés à des gens susceptibles de les mener à terme. En les confiant à une seule personne, on évite les pertes de temps, notamment les rencontres inutiles. Pour que cette option soit valable, il faut que la personne retenue possède toutes les compétences et tous les savoirs pour pouvoir assumer le mandat.

C’est la raison pour laquelle vous devez accepter cette nouvelle donne: les mandats sont de plus en plus complexes, et il est rare qu’une seule personne puisse les mener à bien sans recourir au savoir et aux compétences d’autrui. Si votre patron a recours aux équipes pour accomplir de lourdes tâches, il fait son travail adéquatement. Ne lui en voulez pas et investissez-vous dans cette équipe nouvellement formée.

De plus en plus, le véritable travail d’équipe est un avantage concurrentiel qui permet aux organisations de se démarquer. Il est fini, le temps où on pouvait développer le meilleur produit ou service et s’asseoir sur ses lauriers. Le temps est maintenant à l’amélioration continue, à une course systématique vers le succès. En choisissant le travail d’équipe, votre patron tente de faire partie des gagnants.

Remarquez qu’il ne s’agit pas d’une panacée. N’hésitez pas à le lui faire remarquer si un mandat convient très bien à une seule et même personne. L’équipe n’est pas une religion; c’est un outil essentiel à la bonne gestion.

Finalement, il se peut que votre patron vous place en équipe pour que vous transmettiez votre savoir à des recrues. Si c’est sa motivation, c’est très judicieux de sa part.

Travail d’équipe
Daniel Lamarre, président et chef exécutif du Cirque du Soleil, privilégie le travail d’équipe: il laisse aux diverses unités le loisir de prendre les décisions qui les concernent. Imaginons ce qu’il adviendrait de la créativité, marque de commerce de cette organisation, s’il centralisait toutes les décisions.

En résumé

  • Apprenez à mieux travailler en équipe. C’est une compétence essentielle de nos jours.
  • Cernez les forces et les faiblesses de vos collaborateurs et participez à la création des équipes. Votre succès et votre plaisir en dépendent.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!