Jacques Boissinot / La Presse Canadienne Gabriel Nadeau-Dubois

C’est le monde à l’envers. Alors que Frank Zampino, l’ancien bras droit du maire Gérald Tremblay, somme la Ville de Montréal de lui payer ses frais d’avocat, le citoyen Gabriel Nadeau-Dubois se lève au-dessus des standards de probité et de conscience citoyenne et fait un appel à la générosité des Québécois pour le soutenir dans sa bataille juridique.

Comme c’est de notoriété publique, l’ex-président du comité exécutif fait face à des accusations de complot, de fraude et d’abus de confiance. Sans aucune honte, ni aucune petite gêne, il veut que le contribuable lui paie sa défense. Le Service des affaires juridiques de la Ville n’a pas acquiescé à sa demande, mais Zampino mènera une bataille juridique à la Cour supérieure pour que son ancien employeur, c’est-à-dire vous et moi, paie ses frais judiciaires. Légalement, il en a le droit, mais dans mon livre à moi, c’est de la mesquinerie qui en dit long sur ce pauvre personnage!

De l’autre côté du spectre, l’ex-coporte-parole de la CLASSE, Gabriel Nadeau-Dubois, reconnu coupable d’outrage au tribunal pour avoir incité des manifestants à violer une injonction, va porter en appel ce jugement. En parfait gentleman, il a sollicité la générosité des Québécois pour l’aider à amasser l’argent nécessaire pour mener cette bataille juridique.

Même s’il a le droit de demander à la CLASSE de prendre en charge ses frais d’avocats, Gabriel Nadeau-Dubois juge inopportun de le faire, car il a à cœur les cotisations des membres de son ancien employeur qui devrait, par ailleurs, continuer de défendre les quelque 3000 individus arrêtés lors des manifestations du printemps dernier.

Autant vous le répéter, je ne partage pas la portion radicale du propos de Gabriel Nadeau-Dubois. Toutefois, et comme je l’ai dit dans Bravo Gabriel Nadeau-Dubois, j’ai beaucoup de respect pour la posture, la fougue et l’intransigeance du citoyen GND contre vents et marées. Et ce matin, je suis encore réconforté dans mon opinion.

Je profite de ma tribune au journal Métro pour vous lancer un appel : aidez le citoyen Gabriel Nadeau-Dubois à affronter sa bataille juridique. Que vous soyez pour ou contre le combat des frais de scolarité, allez au www.appelatous.org et donnez. C’est une cause noble. Ne soyez plus des citoyens sans voix!

Aussi dans Autrement dit :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!