Collaboration spéciale La Ford Mustang Bullitt 2019

Après des passages en 2001 et 2008, Ford ramène la célèbre voiture tirée du film du même nom, avec le non moins célèbre Steve McQueen.

Pour célébrer le cinquantenaire du film de 1968, nous sommes retourné dans les rues de San Francisco où Franck Bullitt conduisait une Mustang 390 GT Fastback. L’édition 2019, basée sur une Mustang GT, est offerte en vert, comme dans le film, ou en noir.

Pour la rendre un peu plus exclusive, Ford a ajouté 20 chevaux au moteur, qui affiche 480 chevaux et 420lb-pi de couple. L’échappement a aussi fait l’objet de quelques modifications qui le rendent plus sonore, le son étant plus caverneux.

Pour ceux qui aiment les statistiques, la vitesse de pointe de la Bullitt sera de 262km/h, soit environ 18km/h de plus que la vitesse de pointe du modèle GT. Au-delà de la vitesse pure, vous avez droit à un logo Bullitt sur le coffre arrière et à divers autres endroits dans la voiture. La série des freins est très performante, avec étriers rouges Brembo. Le différentiel Torsen présente quant à lui un glissement limité. La voiture est également dotée d’une grosse barre antiroulis et de sièges sport confortables, qui peuvent, pour 1800$, être remplacés par des sièges Recaro. L’excellente boîte manuelle à six rapports est la seule offerte.

Un habitacle unique

Pour affirmer l’exclusivité du modèle, l’intérieur de la Bullitt se signale par des surpiqûres vertes dans le cuir des sièges et du volant ainsi que par la planche de bord. Devant le conducteur, il y a un écran numérique de 12po qui change de configuration selon le mode de conduite choisi. En mettant le moteur en marche, l’origine de l’engin ne fait aucun doute. Le V8 fait sentir sa présence. La conduite est d’un équilibre surprenant.

Notre version d’essai possédait l’option de la suspension adaptative, qui confère au véhicule un comportement aussi solide qu’une berline allemande.

Les pneus Michelin Sport Cup 4S de 19po collent à la route et le châssis est très solide. À l’exception de la GT-350, c’est la Mustang la plus dynamique que nous ayons essayée. La position de conduite est excellente, et la boîte de vitesses avec le pommeau de style «boule de billard» est fluide et précise. La conduite de la Mustang s’est transformée en quelques années. Le côté sautillant des récents modèles a fait place à une attitude beaucoup plus rassurante, le roulis ayant disparu dans les virages, même en poussant la cadence.

Si vous laissez le mode confort sur la route, la Bullit se fait discrète. Suffit de mettre le mode Sport ou Track pour se remplir les tympans.

Ford a fait savoir que la Bullitt sera offerte en 2019 et 2020 en quantité limitée, sans donner plus de chiffres.

http://www.benoitcharette.com

Aussi dans Benoit Charette :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!