Aujourd’hui, 5 février, c’est la Journée mondiale du Nutella. Vous savez, cette tartinade chocolat-noisettes à qui bien des gens vouent un véritable culte. Alors que certains, raisonnables, se contentent d’étendre le Nutella sur leurs toasts, d’autres, gourmands, y vont carrément à la cuillère. La popularité du Nutella est indéniable. La preuve: selon la compagnie, le Nutella est présent dans le garde-manger d’un famille canadienne sur trois.

Sur le site du World Nutella Day, on invite les amoureux de Nutella à partager leurs histoires personnelles en lien avec cette légendaire pâte à tartiner sous la forme de textes, de photos ou de vidéos (à gagner: un voyage en Italie!) . Le site regorge aussi de recettes. Bon c’est un peu «marketing» comme approche, mais si pour vous, le Nutella a quelque chose d’émotif, vous savez maintenant que vous pouvez partager votre vécu sur les réseaux sociaux.

Pour ma part, j’ai une relation amour-haine avec le Nutella. Je l’ai longtemps mangé à la cuillère, pour combler mes rages de sucre. Mais mon côté plus «santé» m’a poussé à chercher une alternative tout aussi satisfaisante à cette pâte à tartiner qui est composée à 70% de sucre et d’huile de palme. Parce que le Nutella est certes bon pour les papilles… mais pour la santé, on repassera.

Visiblement, la nutritionniste Geneviève O’Gleman avait les mêmes réserves que moi, puisqu’elle a créé une version maison du Nutella. Elle a partagé sa recette il y a quelques semaines à l’émission Cuisine futée, parents pressés sur les ondes de Télé-Québec.

Je l’ai essayé et c’est très similaire au Nutella du commerce, la culpabilité en moins. C’est aussi un peu moins sucré au goût. Et selon les calculs de la nutritionniste, cette tartinade choco-noisettes, qui prend une quinzaine de minutes à faire, coûte deux fois moins cher que la version commerciale et contient deux fois moins de gras et de sucre. On ne peut pas être contre la vertu!

De toute façon, que ce soit Nutella ou une autre «marque», le mieux, c’est de se faire plaisir… avec modération!

Gâtez-vous!

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!