Le chef Normand Laprise a dû pousser un long soupir de soulagement la semaine dernière alors que Revenu Québec a annulé la totalité des cotisations et des ajustements qu’il lui réclamait, soit quelque 200 000$.

«Ce litige origine d’une vérification de conformité fiscale effectuée par Revenu Québec à l’endroit de la société Bistro Cocagne inc., dont M. Laprise était l’un des trois actionnaires, peut-on lire dans un communiqué de presse du restaurateur.  Revenu Québec avait reconstitué les ventes de cette société à l’aide d’une méthode basée sur les achats de boisson.»

Or, M. Laprise et ses associés, Alexandre Loiseau et Christine Lamarche, ont obtenu gain de cause après trois ans de bataille. Le Bistro Cocagne a toutefois fermé ses portes après onze ans d’activités. Je ne connais pas l’impact exact de ce litige sur la fermeture du restaurant géré par Alexandre Loiseau, mais le timing est disons… bizarre. Quoi qu’il en soit, Montréal a perdu une belle table!

M. Laprise reste amer à la suite de ces démêlés avec le fisc, comme il le confiait au Journal de Montréal jeudi dernier.

Une autre nouvelle a dû réjouir le chef la semaine dernière en apprenant que son restaurant, le Toqué!, avait été nommé Meilleur restaurant au Canada par une cohorte d’experts de la restauration canadiens, qui érige chaque année une liste des 100 meilleurs restos au pays. Une belle reconnaissance pour le Grand Chef Relais et Châteaux qui est à la tête du Toqué! depuis 1993.

 

Aussi dans Bouffe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!