Ross D. Franklin/The Associated Press Russell Wilson a besoin de l’aide de sa ligne à l’attaque pour revitaliser l’offensive des Seahawks de Seattle.

Les Seahawks de Seattle n’ont peut-être pas le meilleur dossier dans la Nationale (4-1-1), mais ils ne sont qu’à un pas  d’être la meilleure équipe de l’Association.

Les Cowboys de Dallas et les Vikings du Minnesota (5-1) trônent au sommet du classement. Les Seahawks ne sont pas loin derrière. Ils auraient une bonne chance d’être devant si Russell Wilson n’était pas pourchassé chaque fois qu’il s’apprête à décocher une passe et si les porteurs de ballon avaient ne serait-ce qu’un peu d’espace pour courir.

La troupe de Pete Carroll est classée au deuxième rang dans la NFL par Football Outsiders, avec la 3e meilleure défense et la 20e attaque (30e en matière d’attaque au sol).

La ligne à l’attaque a accordé 39 plaqués du quart-arrière cette saison, le 13e plus haut total de la NFL. Wilson est normalement capable de faire oublier les problèmes de protection grâce à ses impressionnantes habiletés à éviter la pression adverse, mais des blessures à la cheville et au genou ont réduit sa mobilité. L’efficacité de l’attaque, principalement au sol, est intrinsèquement liée à l’état de santé de Wilson.

Les Seahawks ont récolté en moyenne 3,1 verges (31e dans la ligue) par course en 6 parties. Cette marque était

lutôt de 4,5 (7e dans la ligue) au cours de la campagne précédente. La blessure de Thomas Rawls n’a pas aidé en début de saison, mais Christine Michael a été plus qu’adéquate en remplacement dans le champ arrière. Le problème est la ligne.
De surcroît, en matière de personnel, les choses ne s’améliorent pas puisque le plaqueur de gauche Bradley Sowell est blessé et pourrait manquer à l’appel pendant quelques semaines.

L’entraîneur-chef Pete Carroll s’est dit persuadé de voir cette unité s’améliorer au fil de la saison, mais une transaction pourrait propulser les Seahawks au rang de favoris dans la Nationale.

Gros noms disponibles
John Schneider, directeur général des Seahawks, n’a pas peur de faire de gros échanges (Percy Harvin, Jimmy Graham). Et il a l’occasion d’améliorer sa ligne à l’attaque dès maintenant.

Les plaqueurs à gauche étoiles des Browns de Cleveland, Joe Thomas, et des 49ers de San Francisco, Joe Staley, seraient sur le marché des transactions. Les Browns demanderaient un choix de deuxième ronde pour Thomas tandis que les Niners voudraient recevoir une sélection de premier tour pour Staley.

Aussi dans Brasse-Camarade :

blog comments powered by Disqus