Voici quelques observations à la suite de la défaite du Canadien contre les Capitals mardi soir au Centre Bell.

Bruce Boudreau a tourné en dérision la manifestation anti-violence qui avait lieu avant le match devant le Centre Bell. «Si vous n’aimez pas ce que vous voyez, ne venez pas au match», a-t-il dit à l’intention des manifestants.

C’est une chose de croire que Zdeno Chara ne méritait pas de suspension pour son geste à l’endroit de Max Pacioretty, c’en est une autre de tenir un discours de dinosaure en se moquant des gens qui critiquent la violence inutile.

Un des organisateurs de cette manifestation m’a dit qu’environ 500 personnes avaient participé à l’événement. Je n’étais pas présent durant toute la manifestation, mais je dirais qu’il n’y avait pas plus de 200 personnes présentes quand je suis allé faire mon tour.

Les baies vitrées du Centre Bell, après avoir été au centre de la controverse entourant la blessure de Max Pacioretty, ont joué un bien vilain tour à Carey Price. Croyant que la rondelle se dirigeait derrière la cage, le gardien du Canadien s’est déplacé pour la récupérer, mais cette dernière a plutôt fait un faux bond et s’est retrouvée devant le filet. Marcus Johansson a ensuite marqué dans un filet désert. La même chose est arrivée en fin de deuxième période. Heureusement, cette fois, il n’y avait pas de joueurs des Caps pour récupérer le disque. Don Cherry va faire une syncope.

Peut-être que Lars Eller et Andrei Kostitsyn sont vraiment faits pour jouer ensemble. Le jeune Danois a encore préparé un but pour le frère André.

Aussi dans Brasse-Camarade :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!